Cinémathèque de Tanger


Nouveau : L’association Dante Alighieri de Tanger, en partenariat avec la Cinémathèque, vous propose un nouveau rendez- vous mensuel, avec...


Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté...


Le film retrace l'histoire de Zaïn, un garçon de 12 ans (né en Syrie, réfugié au Liban), qui attaque ses...


À partir du 24/10

Abdelkader est vigile et Malika est employée de maison. Ils viennent de se marier et sont fous amoureux. Malgré des...

Actualités


LA DOLCE VITA

Nouveau : L’association Dante Alighieri de Tanger, en partenariat avec la Cinémathèque, vous propose un nouveau rendez- vous mensuel, avec une programmation de films italiens. Pour le lancement, l’incontournable chef d’oeuvre de Fellini. ENTRÉE LIBRE Marcello, journaliste autant que paparazzi,...

En savoir plus …

OPÉRA : SIMON BOCCANEGRA

Boccanegra raconte les luttes fratricides qui enflammèrent la ville de Gênes, au XIVe siècle. Le corsaire Simon Boccanegra devient doge de la puissante cité génoise et doit affronter les intrigues, les complots, les bassesses qui sont toujours les corollaires du...

En savoir plus …

SEMAINE DU FILM CORÉEN

DU MARDI 13 AU VENDREDI 16.11 L’ambassade de Corée vous invite à découvrir 4 films. ENTRÉE GRATUITE

En savoir plus …

ARABIYAT I عربيات

Il y a quelques semaines, Dominique Besnehard me consacrait une de ses Chroniques dans France Culture.

Après avoir dressé de moi un portrait élogieux, touchant et sincère, et souligné tous les rôles de femmes arabes puissantes ou battantes que j’ai incarnées, il termine en me demandant qui j’étais. Je réponds : « Je crois que dans le monde entier, d’une manière générale, on est loin d’atteindre une égalité homme/femme que ce soit en Europe ou que ce soit dans le Monde Arabe. Après dans le monde arabe, dans certains pays et sous certains régimes, c’est encore plus difficile parce qu’il y a un mélange de la tradition avec la religion (quelquefois) mal comprise, mal interprétée qui fait que les femmes sont doublement victimes d’un système. Les hommes le sont par un système politique et les femmes doublement parce qu’il y a le système politique, la tradition et la condition sociale. »

Je persiste et signe !

C’est la raison pour laquelle j’ai accepté l’invitation de la Cinémathèque de Tanger pour rejoindre l’aventure Arabiyat.

Une manifestation qui ouvre le débat sur les femmes arabes et leurs situations, par le cinéma, avec LES regards de femmes brillantes qui ont réfléchi et écrit sur ces questions.

En tant que marraine de Arabiyat, je vous invite à venir nombreuses et nombreux à partager les films, à échanger, débattre, se rencontrer tout au long de ces événements.

Hiam Abbass, marraine de Arabiyat
Actrice, réalisatrice et productrice palestinienne

Films à l’affiche


LE GRINCH

Chaque année à Noël, les Chous viennent perturber la tranquillité solitaire du Grinch avec des célébrations toujours plus grandioses, brillantes et bruyantes. Quand les Chous déclarent qu’ils vont célébrer Noël trois fois plus fort cette année, le Grinch réalise qu’il...

En savoir plus …

CAPHARNAÜM

Le film retrace l'histoire de Zaïn, un garçon de 12 ans (né en Syrie, réfugié au Liban), qui attaque ses parents en justice pour "lui avoir donné la vie". Capharnaüm suit l’errance de ZaÏn, livré à lui-même dans les rues...

En savoir plus …

LA RELIGIEUSE

XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du...

En savoir plus …

En un clip