Cinémathèque de Tanger


« Bien idiot est celui qui se marie en grand âge. » Ainsi se termine Don Pasquale : sur un...


Angéla est journaliste pour une télévision locale. Accompagnée de son caméraman, elle relate le quotidien de ceux qui travaillent la...


La vie de Francesca se réduit aux tâches ménagères. Alors que son mari et ses enfants sont partis, elle fait...


À partir du 19/06

Parmi les habitants d’un quartier populaire de Casablanca, on souligne la vie d’un coiffeur qui accepte le chemin qui lui...


À partir du 27/06

Nord de la France. L’usine d’Hervé est délocalisée. Banlieue de Tunis. L’usine de Foued est relocalisée. Les trajectoires de Hervé...


À partir du 08/05

L’histoire de «L'île aux chiens» suit le petit Atari, 12 ans. Du jour au lendemain, Le maire corrompu d’un Japon...

Actualités


COUPE DU MONDE : RUSSIE 2018

À l'occasion de la participation de l'équipe nationale marocaine de football à la Coupe du Monde 2018, nous vous proposons de vivre les matchs du Maroc sur grand écran ! La Librairie des Colonnes propose également un commentaire littéraire avec...

En savoir plus …

OPÉRA : DON PASQUALE

« Bien idiot est celui qui se marie en grand âge. » Ainsi se termine Don Pasquale : sur un sage dicton qui ne manque pas d’ironie et qui résume les déboires de son héros, riche célibataire désireux de se...

En savoir plus …

JCDH

Après Rabat , Casablanca et Kenitra, L’association des Rencontres du Cinéma et des Droits de l’Homme (ARMCDH), arrive à Tanger. La Cinémathèque est fière d’accueillir “Les jeudis du Cinéma et des Droits de l’Homme”, qui a pour objectif la sensibilisation...

En savoir plus …

ARABIYAT I عربيات

Il y a quelques semaines, Dominique Besnehard me consacrait une de ses Chroniques dans France Culture.

Après avoir dressé de moi un portrait élogieux, touchant et sincère, et souligné tous les rôles de femmes arabes puissantes ou battantes que j’ai incarnées, il termine en me demandant qui j’étais. Je réponds : « Je crois que dans le monde entier, d’une manière générale, on est loin d’atteindre une égalité homme/femme que ce soit en Europe ou que ce soit dans le Monde Arabe. Après dans le monde arabe, dans certains pays et sous certains régimes, c’est encore plus difficile parce qu’il y a un mélange de la tradition avec la religion (quelquefois) mal comprise, mal interprétée qui fait que les femmes sont doublement victimes d’un système. Les hommes le sont par un système politique et les femmes doublement parce qu’il y a le système politique, la tradition et la condition sociale. »

Je persiste et signe !

C’est la raison pour laquelle j’ai accepté l’invitation de la Cinémathèque de Tanger pour rejoindre l’aventure Arabiyat.

Une manifestation qui ouvre le débat sur les femmes arabes et leurs situations, par le cinéma, avec LES regards de femmes brillantes qui ont réfléchi et écrit sur ces questions.

En tant que marraine de Arabiyat, je vous invite à venir nombreuses et nombreux à partager les films, à échanger, débattre, se rencontrer tout au long de ces événements.

Hiam Abbass, marraine de Arabiyat
Actrice, réalisatrice et productrice palestinienne

Films à l’affiche


EL ORFANATO

Laura a passé une partie de son enfance dans un orphelinat. Adulte, elle retourne sur les lieux avec son mari et son fils de sept ans, Simon, avec l'intention de restaurer la vieille maison pour la transformer en centre d'accueil....

En savoir plus …

LA SURFACE DE RÉPARATION

Franck vit depuis 10 ans en marge d’un club de foot du FC Nantes. Sans statut ni salaire, il connaît bien les joueurs et les couve autant qu’il les surveille. Un soir il rencontre Salomé, l’ex-maîtresse d’un joueur, qui a...

En savoir plus …

BADIS

À l'ombre de la presqu'île forteresse de Badis, enclave espagnole en territoire marocain. Un instituteur se fait muter volontairement de Casablanca pour mieux surveiller son épouse Touria. Il la séquestre à la maison, mais celle-ci se lie d'amitié avec Moira,...

En savoir plus …

En un clip