Cinémathèque de Tanger

Édito

ARABIYAT I عربيات

Il y a quelques semaines, Dominique Besnehard me consacrait une de ses Chroniques dans France Culture.

Après avoir dressé de moi un portrait élogieux, touchant et sincère, et souligné tous les rôles de femmes arabes puissantes ou battantes que j’ai incarnées, il termine en me demandant qui j’étais. Je réponds : « Je crois que dans le monde entier, d’une manière générale, on est loin d’atteindre une égalité homme/femme que ce soit en Europe ou que ce soit dans le Monde Arabe. Après dans le monde arabe, dans certains pays et sous certains régimes, c’est encore plus difficile parce qu’il y a un mélange de la tradition avec la religion (quelquefois) mal comprise, mal interprétée qui fait que les femmes sont doublement victimes d’un système. Les hommes le sont par un système politique et les femmes doublement parce qu’il y a le système politique, la tradition et la condition sociale. »

Je persiste et signe !

C’est la raison pour laquelle j’ai accepté l’invitation de la Cinémathèque de Tanger pour rejoindre l’aventure Arabiyat.

Une manifestation qui ouvre le débat sur les femmes arabes et leurs situations, par le cinéma, avec LES regards de femmes brillantes qui ont réfléchi et écrit sur ces questions.

En tant que marraine de Arabiyat, je vous invite à venir nombreuses et nombreux à partager les films, à échanger, débattre, se rencontrer tout au long de ces événements.

Hiam Abbass, marraine de Arabiyat
Actrice, réalisatrice et productrice palestinienne